Comment Elon Musk a-t-il bâti sa fortune ?

En juillet 2020, Elon Musk, le président directeur général de SpaceX, le milliardaire connu dans le monde entier pour ses innovations et son projet d’habiter un jour la planète mars, est devenu le huitième homme le plus riche du monde. Dans le précédent classement qui date de 2019, il était à la 13e place. Avec une fortune qui avoisine les 72 milliards de dollars, il devance Sergey Bri, le cofondateur de Google (70,4 milliards de dollars). Qu’est-ce qui a permis à cet entrepreneur américain de devenir encore plus riche ? Retour sur son parcours dans les lignes qui suivent.

Qui est Elon Musk ?

Elon Musk est un entrepreneur américain né le 28 juin 1971 en Afrique du Sud. Il a grandi à Pretoria où il a présenté dès son jeune âge des prédispositions au business. À 12 ans par exemple, il développe et vend un programme de jeux vidéo pour environ 500 dollars. À ses 18 ans, il a quitté Pretoria sa ville de naissance pour s’installer au Canada. Son père, n’ayant pas été d’accord avec cette décision, lui a coupé les vivres. Afin de subvenir à ses besoins, le jeune homme a enchaîné plusieurs petits boulots. Il intègre l’université de Pennsylvanie en 1992 grâce à une bourse d’études. Il y reste jusqu’en 1995 afin de préparer son doctorat. Au lieu de finir ses études, il décide de créer sa propre société du nom de Zip2 qu’il cofonde avec son frère. Celle-ci se spécialisa dans la production d’un logiciel de publication de contenus en ligne.

Evolution des activités entrepreneuriales d’Elon Musk

Les affaires pour Elon Musk ont débuté en 1999 par la vente de son entreprise Zip2 à Compaq pour 341 millions de dollars. L’entrepreneur a investi la somme qu’il a obtenue de cette vente dans la création de X.com, une banque en ligne qui sera connue dans le monde entier sous l’appellation de PayPal. En 2002, le service bancaire en ligne est racheté par eBay pour la somme de 1,5 milliard de dollars. Grâce à sa part de 11,7 % sur l’entreprise, Elon Musk obtient 180 millions de dollars de ce rachat. La même année, il crée la société Space Exploration Technologies ou SpaceX. En 2004, il cofonde Telsa, le constructeur de voitures électriques haut de gamme. Dans son souci de combattre le réchauffement climatique, l’entrepreneur américain créé aussi SolarCity qui est spécialisée dans les produits et services énergétiques.

Entrée en bourse de Telsa

Dans les années 2000, Elon Musk rejoint rapidement le club des hommes d’affaires les plus riches de la planète. Sa vie allait très bien jusqu’en 2008 où il divorce et perd une grande partie de sa fortune. Il ne renaît de ses cendres qu’en 2010 lorsque Telsa entre en bourse et que la NASA a signé un contrat de ravitaillement de l’ISS (Station Spatiale Internationale) avec SpaceX. Dès 2012, l’homme d’affaires fait son apparition sur la liste « des personnes les plus riches » du magazine américain Forbes avec une fortune estimée à environ 2 milliards de dollars. Une fortune qui continue de flamber pour atteindre les 20,4 milliards de dollars en 2017.

Les «  stock options » à l’origine de la fortune d’Elon Musk

L’action Tesla ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. En début 2020, elle a pris +269 %. Les parts d’Elon Musk dans la société Tesla lui rapportent une somme d’argent assez conséquente chaque année. Mais, il y a surtout les options de « stock options » qu’on lui a imposé en 2018. L’équipe Tesla a en effet décidé que leur PDG sera compensé en fonction des performances de son entreprise et qu’il ne recevra pas de salaire pendant 10 ans. Le salaire en question est estimé à 56 000 de dollars.

Le PGD pourra débloquer des « stocks options » à chaque fois des objectifs sont atteints. Ce fut le cas vers la moitié de l’année 2020 et l’homme d’affaires a ainsi pu toucher son premier salaire équivalant à 700 millions de dollars. Le mardi 21 juillet 2020, l’action Tesla a de nouveau atteint un seuil important, un objectif fixé au sein de l’équipe. Aussi, le PDG a pu débloquer d’autres «  stock options » qui pourront lui rapporter 2,1 milliards de dollars. Mais, il ne pourra pas tout de suite les acquérir et les vendre. Il n’y sera autorisé qu’en 2025.