Existe-t-il une réglementation sur la trousse de secours en entreprise ?

La trousse de secours doit contenir les indispensables permettant de prodiguer les premiers soins en cas d’accident ou de maladie. Elle est utile pour une entreprise dans la mesure où le code de travail exige de celle-ci la préservation et la sécurité de ses employés.

Ce que dit le règlement

trousse de secours entrepriseL’article R. 4224-14 du code de travail souligne les obligations de l’employeur pour la préservation des risques pour les employés. Il stipule que tout lieu de travail doit être doté de matériels de premier secours adapté à la nature des risques. Cet équipement doit être également accessible facilement.

L’article R. 4224-23 ajoute que tous les salariés doivent être au courant de l’emplacement des trousses de secours ou de la pharmacie. L’utilisation de ces trousses de premiers soins est relatée dans l’article R. 4224-16. Il est précisé qu’il revient à l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours en cas d’absence d’infirmier ou de médecin.

Ce que doivent contenir les trousses de secours d’entreprise

Il n’existe aucune règlementation concernant le contenant des trousses de secours. En revanche, l’article R. 4224-16 attribue à l’employeur la tâche de définir leur contenu. Dans ce cadre, il doit tenir compte de la formation de la personne qui prodiguera les soins.

Le contenu d’une trousse de secours de premiers soins doit être également adapté aux risques associés à l’activité de la société. Dans le cas où cette dernière compte parmi son personnel un médecin du travail, c’est celui-ci qui détermine le contenu de la trousse. Ce professionnel de la santé fixera également les modalités d’utilisation des produits.

Il faut noter que la trousse de secours ne doit contenir aucun médicament. Il faut également définir une procédure de remplacement pour les produits périmés.

Exemples de produits pour une trousse de premiers soins

contenu trousse de secours entreprisePour la bobologie, la trousse doit contenir de l’antiseptique cutané, des compresses stériles, des pansements pré-découpés, des bandes élastiques et du sparadrap. Il faut également quelques petits matériels comme un tire-tique, des ciseaux et une lampe de poche pour faciliter les manipulations lors du soin en cas de coupure de courant.

Il est possible de compléter le contenu de la trousse avec d’autres produits pour les locaux à risques spécifiques. Dans ces cas, il faut penser à ajouter des coussins hémostatiques d’urgence, des masques bouche à bouche, une couverture de survie, de la pommade pour brûlures, des gants de protection et de la ouate hémostatique pour les petites plaies. Bien qu’aucun texte ne définisse la liste des produits d’une trousse de secours pour l’entreprise, tout le contenu doit être en bon état de fonctionnement.